FR | EN | 

Découvrez toute l’actualité et les articles de TNUMIS Magazine en exclusivité

Albert Pick : Un Billetophile Allemand Reconnu

Albert Pick est né en 1922 à Cologne et décède en 2015 à l’âge de 93 ans. Numismate célèbre, il était, plus précisément, spécialiste de billets de banque. Il est devenu l’un des plus renommés billetophiles allemands et est largement reconnu pour avoir établi le visage moderne de la collecte des billets.

Le numismate Albert Pick

Passionné de numismatique, il commence sa collection dès l’enfance, à l’âge de huit ans. En 1930, il échange deux billets de banque contre un pfennig, une pièce subdivision du Deutsche Mark. À partir de ce moment-là, il se passionne pour la numismatique et pour l’histoire des pays du monde entier.

Il participe au front pendant la Seconde Guerre mondiale et devient prisonnier de guerre. Il vécut ensuite aux États-Unis pendant un an. Lorsqu’il rentre en Allemagne, il se met à étudier l’histoire, la littérature et la philosophie de son pays. Il dirige ensuite la presse universitaire de Cologne. En parallèle, il continue de collectionner des billets. Il finit par se consacrer totalement à l‘étude du papier-monnaie et devint un expert reconnu. En 1964, sa collection privée est devenue trop importante pour qu’il puisse la gérer seul. Il décide de mettre sa collection de 180 000 billets en lieu sûr, à la banque hypothécaire et de change bavaroise de Munich. La banque lui propose de devenir le conservateur de sa grande collection. Il occupera ce poste entre 1964 et 1985. Il ne cessa pendant toutes ces années de compléter cette collection. En 2003, elle compte alors plus de 300 000 billets et est intégrée à la fondation HBV Stiftung Geldscheinsammlung et à la collection nationale de pièces de Munich.

L’auteur Albert Pick

Collectionneur, mais aussi auteur de livres sur la thématique du papier-monnaie, Albert Pick a écrit, entre autres, Papiergeld, en 1964 et le catalogue de billets L’Europe depuis 1900, en 1970. Il reçoit plusieurs distinctions et prix internationaux pour ses publications.

Son ouvrage le plus réputé est sans aucun doute Standard Catalog of World Paper Money, le premier catalogue moderne de billets de banque. Édité en anglais, en 1974, cet ouvrage a beaucoup apporté à la numismatique et largement participé à la reconnaissance internationale du travail d’Albert Pick. Cet ouvrage devint le catalogue de référence pour les collectionneurs de billets de banque.

Il y créa la numérotation de Pick qui permet d’identifier et de cataloguer chaque billet de banque. De nombreux collectionneurs de monnaie utilisent, encore aujourd’hui, ce système pour connaître la valeur d’un billet de banque.

billet 5000 francs flameng avers
Billet 5000 Francs – Flameng – France

Un article du New York Times, paru le 10 juillet 1977, revenait sur l’introduction de la seconde édition du Standard Catalog of World Paper Money. Le journaliste relève plusieurs points importants du discours d’Albert Pick :

  • Le livre regroupe des billets de 271 gouvernements sur une période située entre les années 1700 et 1976. Albert Pick fournit plusieurs outils qui aident à la reconnaissance des billets du monde entier pour lire les dates et se repérer dans les différents calendriers. Il livre par exemple un dictionnaire qui fournit les traductions des mois en différentes langues ou les chiffres internationaux, ainsi que les taux de change, en cours en 1976 ;
  • Au début du catalogue, un guide de notation illustré aide le collectionneur à déterminer la cotation d’un billet de banque. L’auteur revient sur le fait qu’un billet peut être de mauvaise qualité, tout en ayant une bonne note ;
  • Albert Pick met en avant l’importance des thématiques dans les collections. Les États intègrent, à l’époque, de plus en plus de motifs dans leurs billets, ce qui participe clairement à l’augmentation des collections liées aux objets représentés sur les billets. Par exemple, des oiseaux sont présents sur les monnaies néo-zélandaises, des animaux sur certains billets africains, des fleurs sur les billets israéliens et indonésiens, ou encore des moyens de transport comme les trains, les bateaux, ainsi que des ponts sur les billets canadiens, chinois, tunisiens, etc. ;
  • Un chapitre s’intéresse plus particulièrement à l’histoire du papier-monnaie. Albert Pick parle de sa naissance en Chine au VIIe siècle ;
  • Il aborde aussi les contrefaçons de billets anciens. Selon lui, la contrefaçon peut parfois avoir plus de valeur que l’original.

Le New York times considère ce livre comme « la référence mondiale la plus complète sur le papier-monnaie jamais rassemblée ». Cet article confirme l’importance du travail de cet homme et sa gigantesque contribution au monde de la numismatique.

Sources :
La maison du collectionneur
Wikipédia
The New York Times
Academic

Derniers articles publiés

L’Opération Bernhard : quand l’histoire et la numismatique s’entrelacent

forgednote

L’univers de la numismatique est souvent tissé de récits et d’événements historiques marquants. Parmi ces épisodes, l’Opération Bernhard se distingue comme une page sombre, mais fascinante…

La pièce de vingt dollars de 1933

bust of American eagle gold

Les pièces de vingt dollars ont été frappées aux États-Unis, pendant près de cent ans, entre 1907 et 1933. Ces monnaies d’or, ont une place de choix dans la numismatique…

L’Union Latine : un pan de l’histoire numismatique européenne

Dans l’univers fascinant de la numismatique, l’Union Latine se dévoile comme une épopée monétaire aux multiples facettes. Cette alliance entre différentes nations…

Découvrir tous les articles