FR | EN | 

Découvrez toute l’actualité et les articles de TNUMIS Magazine en exclusivité

Le Cabinet des Médailles et sa collection numismatique

L’ancien cabinet des médailles, appelé dorénavant département des monnaies, médailles et antiques, regroupe l’ensemble des collections de numismatique et d’antiquités de la Bibliothèque nationale de France. Ses locaux sont d’ailleurs installés sur le site éponyme, avec une entrée côté rue Vivienne et une autre rue de Richelieu, dans le second arrondissement de Paris. Son rôle est de préserver et de valoriser les collections nationales, mais aussi de partager et de communiquer autour de la numismatique.

Histoire du cabinet des médailles

Département des médailles bnf
©PHGCOM-wikimedia

Héritier du cabinet du roi, ce département raconte une histoire qui débute il y a fort longtemps, avec les collections des souverains de France. Considéré comme l’un des plus vieux musées de l’Hexagone, il ouvre ses portes au milieu du XVIIIe siècle aux intellectuels, puis au grand public pendant la Révolution, en 1791.

Déjà au Moyen-âge, Philippe Auguste, Jean le Bon ou encore Charles V conservaient dans des collections personnelles, des objets inestimables et recherchés. Les fameuses médailles, c’est-à-dire les monnaies de l’Antiquité, en faisaient partie. Ces trésors étaient rassemblés pour le plaisir du roi et de ses proches, mais aussi comme réserve de métal.

François Ier en fait un véritable musée dans son château de Fontainebleau. Catherine de Médicis continuera ensuite de compléter ce patrimoine. Charles IX est le premier à nommer un garde responsable des collections.

Le cabinet du roi prend un nouvel essor sous Louis XIV. Son oncle, Gaston d’Orléans, lui lègue son cabinet de curiosités et il le complète par de nombreuses acquisitions réalisées en France et à l’étranger. Il fait rapatrier sa collection de la bibliothèque rue Vivienne, au château de Versailles, où il fait aménager une pièce réservée. Un inventaire est édité et des publications illustrées sont écrites par des historiens de l’art et autres spécialistes.
La collection restera à Versailles jusqu’au XVIIIe siècle, avant de retourner dans le deuxième arrondissement. Le « salon Louis XV » ouvre au public en 1741. Jules-Robert de Cotte l’avait aménagé durant les vingt années précédant son ouverture.

Le cabinet des médailles devient de plus en plus réputé et les dons privés et les legs ne cessent de l’enrichir durant les XIX et XXe siècles. Par exemple, l’abbé Barthélemy achète les 32 500 monnaies grecques antiques du numismate Joseph Pellerin pour les offrir au musée, le comte de Caylus lègue sa collection d’antiques et le duc de Luynes cède au musée ses monnaies en 1862. Durant la Révolution, de nombreux objets précieux en provenance de trésors royaux comme ceux de Saint-Denis ou de la Sainte-Chapelle rejoignent les inventaires. Ils sont ainsi sauvés des destructions.

Le cabinet est, depuis tout ce temps, resté dans le second arrondissement, sur le site Richelieu. Il subit des travaux de rénovation depuis 2016 et ouvrira à nouveau ses portes en 2022. La partie réservée au musée de la Bibliothèque nationale de France intègre toute la collection de l’ancien musée du cabinet des Monnaies, médailles et antiques.

Les collections du département des Monnaies, médailles et antiques

Que peut-on trouver exactement dans les collections du département des Monnaies médailles et antiques ? Des bijoux, des pierres gravées comme les 20 000 intailles et camées, des sculptures et des céramiques du Proche-Orient, de Grèce et de la Rome antique, ou encore des ivoires et des objets d’art complètent les 520 000 monnaies et médailles. Une bibliothèque, avec 80 000 ouvrages et catalogues spécialisés sur la numismatique, l’archéologie et l’histoire de l’art, est aussi accessible pour les étudiants, chercheurs et collectionneurs. Le département est également un centre de recherche et le siège de la Société française de numismatique.

Concernant les monnaies, leur ensemble est divisé en différents fonds :

  • 122 000 monnaies grecques et provinciales romaines. Cette catégorie est composée des premières monnaies émises à la fin du VIIe siècle avant J.-C., des pièces de la Grèce archaïque, classique et hellénistique et des monnaies provinciales romaines ;
  • 10 000 monnaies celtes du IVe siècle avant J.-C. au Ier après, dont celles héritées de la Gaule ;
  • 100 000 exemplaires romains composés de deux périodes distinctes : républicaine et impériale ;
  • 6 000 monnaies byzantines et orientales, en or, en argent et en bronze datées entre le règne d’Anastase Ier au Ve siècle et la chute de Constantinople en 1453 ;
  • 50 000 monnaies françaises d’époque médiévale (mérovingiennes, carolingiennes et capétiennes), royale et moderne. Les 6 000 monnaies royales en or, en argent ou en billon, rassemblent des pièces du règne d’Hugues Capet à Louis XVI. Quelques pièces renommées sont conservées ici : l’écu d’or de Saint Louis, le franc à cheval de Jean le Bon ou encore les testons de Louis XII ;
  • des monnaies étrangères occidentales en provenance de dons de voyageurs du XIXe siècle et de la collection Beistégui ;
  • 55 000 monnaies étrangères orientales d’Asie et d’Afrique du Nord ;
  • 500 monnaies obsidionales, frappées pendant des conflits armés et des états de siège pour subvenir aux besoins essentiels ;
  • on comptabilise aussi environ 93 000 médailles et 20 000 jetons, l’instrument de compte utilisé pendant l’Ancien Régime.

La riche collection du département des Monnaies, médailles et antiques continue de s’étoffer avec des achats réguliers. La réouverture du musée en 2022 promet de valoriser cet ensemble prestigieux.

Sources :
Site de la Bibliothèque Nationale de France
Wikipédia

Derniers articles publiés

L’Union Latine : un pan de l’histoire numismatique européenne

Dans l’univers fascinant de la numismatique, l’Union Latine se dévoile comme une épopée monétaire aux multiples facettes. Cette alliance entre différentes nations, créée à la fin du XIXe siècle, a…

World Money Fair 2024

World Money Fair Berlin ThomasNumismatics.com

Explorez le Monde de la Numismatique au World Money Fair de Berlin Chaque année, le World Money Fair de Berlin attire des passionnés de numismatique du monde entier pour célébrer…

Monnaies antiques : un voyage fascinant dans l’histoire numismatique

1007px-Pannini,_Giovanni_Paolo_-_Gallery_of_Views_of_Ancient_Rome_-_1758

Les monnaies antiques représentent un fascinant chapitre de l’histoire numismatique. Ce sont les plus anciennes pièces du monde qui témoignent de grandes civilisations. Dans cet article, nous plongeons dans l’univers…

Découvrir tous les articles