FR | EN | 

Découvrez toute l’actualité et les articles de TNUMIS Magazine en exclusivité

Hans Sloane, le premier numismate

Hans Sloane était un personnage majeur de son époque. Il est né en Irlande, à Killyleagh, en 1660 et meurt en 1753 à Londres. Médecin de formation, naturaliste et collectionneur d’objets du monde entier, il est l’un des premiers numismates. Ses collections de pièces de monnaie ont été léguées au Royaume d’Angleterre et sont à l’origine de la création du British Museum, l’un des plus grands musées au monde.

Le début d’une collection

Dès son enfance, Hans Sloane se met à collectionner tout un tas d’objets de curiosité. Il est fasciné par de nombreuses sciences dont la numismatique. Il entreprend des études de médecine à Londres qui durent quatre ans, puis il part en France. Il passe par la capitale avant d’aller finir son cursus dans le sud. Il obtient son doctorat en médecine à l’université d’Orange à l’âge de 23 ans.

En 1687, il part en Jamaïque, en tant que médecin du nouveau gouverneur de la colonie britannique, le duc d’Albemarle. Il n’y reste qu’une année et trois mois, mais en profite pour collecter et étudier des centaines de plantes, d’animaux et autres curiosités. Il revient en Angleterre avec une collection impressionnante de plantes, d’objets et de pièces de monnaie. À l’issue de ce périple, il écrira deux livres, un compte-rendu publié en 1696 et un récit, A Voyage to the islands Madera, Barbados, Nieves, St Christophers and Jamaica with the Natural History… of the Last of These Islands, divisé en deux volumes, illustrés de gravures en 1707 et en 1725.

Portrait d’Hans Sloane ©Wellcome Images

Hans Sloane, médecin et numismate

Lorsqu’il revient des Caraïbes, Sloane épouse Elizabeth Langley Rose, veuve d’un planteur de canne à sucre en Jamaïque. Ils auront deux filles, Sarah et Elisabeth. Il fonde son cabinet à Londres en 1689 et continue de constituer son catalogue numismatique de deux manières. Il achète des collections entières, déjà constituées par d’autres personnes, comme celle de William Charlton ou se procure des artefacts auprès de voyageurs.

Hans Sloane est nommé secrétaire de la Royal Society en 1693 et éditeur de sa revue. Pour le compte de la France, il devient correspondant auprès de l’Académie royale des sciences. Il est nommé médecin extraordinaire de la reine Anne en 1712 et du roi George I en 1714, puis il continue auprès de George II. En 1716, il est fait baronnet. Il obtient la présidence de l’École de médecine, puis celle de la Royal Society. En 1719, il est nommé président du Collège royal des médecins et devient médecin-général de l’armée britannique en 1722. Sloane promeut l’inoculation contre la variole et l’utilisation de la quinine pour traiter le paludisme.

Hans Sloane est aussi connu pour son rôle de contributeur à de nombreux projets. Il achète une partie du jardin botanique de Chelsea, collectionne des monnaies du monde entier, participe financièrement à certaines explorations comme celle de Mark Catesby en Amérique du Sud et soutient les recherches sur la conductivité de Stephen Gray.

Hans Sloane, fondateur du British Museum

La création du British Museum

À l’âge de 81 ans, il se retire dans sa maison de Chelsea. Il y installe sa bibliothèque et son cabinet de curiosités. À sa mort, il fait don de ses gigantesques collections à la nation en échange d’un paiement de 20 000 livres à ses descendants et de la création d’un musée dans lequel le public pourrait avoir accès à sa collection titanesque. Le Parlement britannique hérite d’environ 71 000 objets : livres, gravures, estampes, médailles, pièces de monnaie, manuscrits, etc. Le roi Georges II adopte le British Museum Act en 1753. Les premières galeries et salles de lecture pour les étudiants ouvrent en 1759 dans un manoir XVIIe siècle, le Montagu House. Ce sera la collection fondatrice du British Museum, transférée par la suite en partie au Natural History Museum et à la British Library.

créateur collection British Museum
British Museum ©Ham-wikimedia

Hans Sloane, propriétaire d’esclaves

Dernièrement, plus de 260 ans plus tard, le British Museum a mis en lumière le fondateur du musée et est revenu sur son passé esclavagiste. Le buste d’Hans Sloane est désormais exposé dans une vitrine avec des explications sur sa vie. Il est décrit comme un “médecin, collectionneur, érudit, philanthrope et propriétaire d’esclaves”. Hans Sloane avait utilisé la fortune de sa femme pour constituer sa collection. Cet argent provenait de plantations de sucre de Jamaïque dont le travail était effectué par des esclaves.

Premier collectionneur de monnaie
Buste d’Hans Sloane ©Fæ-wikimedia

L’équipe du musée entend ainsi replacer le contexte historique de la construction du musée, sans renier des faits importants. Le British Museum a entrepris un travail important, en écho au mouvement Black Lives Matter. Cette période a amené le Royaume-Uni à s’interroger sur son histoire et son passé.

L’historien James Delbourgo revient dans son livre Collecting the World sur la vie d’Hans Sloane. Il le décrit comme un « savant curieux de son siècle » et détaille « comment la trajectoire professionnelle de Sloane s’inscrit pleinement dans la montée en puissance de l’Empire britannique, qui joua un rôle décisif dans sa réussite sociale et scientifique ».

Sources :
British Museum
France Info
Natural History Museum
La vie des idées
Hans Sloane
La maison du collectionneur

Derniers articles publiés

La pièce de vingt dollars de 1933

bust of American eagle gold

Les pièces de vingt dollars ont été frappées aux États-Unis, pendant près de cent ans, entre 1907 et 1933. Ces monnaies d’or, ont une place de choix dans la numismatique…

L’Union Latine : un pan de l’histoire numismatique européenne

Dans l’univers fascinant de la numismatique, l’Union Latine se dévoile comme une épopée monétaire aux multiples facettes. Cette alliance entre différentes nations…

World Money Fair 2024

World Money Fair Berlin ThomasNumismatics.com

Explorez le Monde de la Numismatique au World Money Fair de Berlin. Chaque année, le World Money Fair de Berlin attire des passionnés de numismatique…

Découvrir tous les articles