FR | EN | 

Découvrez toute l’actualité et les articles de TNUMIS Magazine en exclusivité

La pièce Louis d’or, objet de fascination

La pièce louis d’or est mythique. Le nom de cette monnaie royale d’avant la Révolution est le symbole monétaire du règne de Louis XIII à Louis XVI . Parfois employé dans le langage courant et assimilé à un trésor de renom, le Louis d’or garde encore aujourd’hui une image prestigieuse. Qui n’a jamais rêvé de trouver un louis d’or caché au fond de son jardin ou dans les murs de sa maison ? Véritable objet de fascination, la pièce louis d’or est réputé dans le monde de la numismatique et prisé par les collectionneurs de monnaies du monde entier.

La création du louis d’or

Le louis d’or a été frappé de 1640 à 1792. Le roi Louis XIII, soutenu par le cardinal Richelieu, mène une politique forte pour rétablir le pouvoir et affirmer la puissance de la France. L’édit de Saint-Germain du 31 mars 1640 entérine la création d’une nouvelle monnaie, le louis d’or pour remplacer l’écu. Son but était de rivaliser et de devenir plus compétitif face aux royaumes espagnols et anglais. Elle marque le début d’un nouveau système monétaire, le « louis », qui marquera la numismatique à jamais.

Les louis d’or réussissent, dès Louis XIII, à s’imposer grâce à leur teneur importante en or. La pièce pèse en moyenne 6,7 grammes avec une teneur en or de 917 millième. Son diamètre est d’environ 25 millimètres.

  • Poids moyen: 6,7 à 8 grammes
  • Diamètre moyen: 24 à 25 millimètres
  • Titrage: 917 millième (91,7 % d’or pur)
  • De 1640 à 1792 (Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI)

Les rois qui succèdent à Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI conserveront cette monnaie en la frappant à leur effigie. Frappée dans différents ateliers, les pièces de louis d’or sont marquées par des lettres symbolisant la ville à l’origine de la production. La révolution signera la fin de sa frappe. En 1792 et 1793, le louis de 24 livres, d’environ 7,6 grammes, leur succèdent. L’année 1793 voit le dessin du buste du roi disparaître. À partir de 1803, les pièces d’or de Louis XVI sont remplacés par des pièces de 20 francs or Napoléon. Elles seront également appelées « louis », par habitude, jusqu’à la 1re guerre mondiale, ce qui peut parfois porter à confusion.

Les différentes monnaies royales

Le louis d’or a été dessiné par Jean Varin ou Warin, sculpteur et graveur français. La monnaie est aussi appréciée pour son esthétique remarquable et sa régularité. En effet, tandis que les écus étaient jusqu’alors frappés majoritairement à la main au marteau, les louis d’or utilisent une nouvelle technique : la frappe au balancier. Elle offre une nouvelle maîtrise avec une grande qualité technique et artistique.

Le poids de chaque louis devait être conforme à la règle. C’est la raison pour laquelle, des stries d’ajustage peuvent être visibles sur certaines pièces, notamment sur le louis d’or 1788 D ( illustration ci-dessous ). Cette technique consistait à enlever du métal pour que le poids soit conforme au poids officiel.

louis d'or 1788 D avers
Louis XVI – Louis d’or à la tête nue – 1788 D Stries d’ajustage sur le buste du roi pour retirer le poids du métal

Il existe principalement trois types de louis d’or : les demi Louis, les louis et les double Louis. Les pièces, à l’effigie d’un roi, portent des inscriptions avec le nom du Roi de France régnant. Les quatre rois ont conservé la même monnaie, du milieu du XVIIe à la fin du XVIIIe siècle, en se faisant représenter de profil pour marquer leur pouvoir.

On distingue des différences en fonction des rois et des périodes appelées “type”. Les louis d’or à la mèche longue, à la mèche courte, aux lunettes, à la tête nue, etc., sont des appellations qui désignent des dessins et des années de frappe spécifiques.

La valeur d’un louis d’or ?

En tant que numismate, vous êtes sûrement intéressé par la valeur actuelle de cette pièce. À combien peut être vendu un louis ? Son estimation reste difficile et il n’est pas possible de fixer un prix général, même indicatif, tant sa valeur est aléatoire. Elle ne se détermine pas grâce à son poids en or, mais en fonction de sa valeur numismatique et de sa prime. Les critères à prendre en compte pour estimer un louis d’or sont nombreux : sa rareté, sa qualité et son état, son histoire, son millésime et tirage.

L’état d’une monnaie est primordial dans sa cote. Le meilleur état étant fleur de coin. C’est-à-dire que la pièce est dans un état de conservation remarquable. Elle n’a pas circulé et donne l’impression qu’elle sort tout droit de l’atelier de frappe. Il est à noter que cet état de conservation reste exceptionnel pour les monnaies datant jusqu’au XVIIIe siècle.

Les louis d’or figurent parmi les monnaies françaises les plus recherchées, car elles ont traversé les siècles et sont empreintes d’une riche histoire.

Notre boutique propose régulièrement à la vente des louis d’or. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

Sources :
Sacra Moneta

Derniers articles publiés

L’Union Latine : un pan de l’histoire numismatique européenne

Dans l’univers fascinant de la numismatique, l’Union Latine se dévoile comme une épopée monétaire aux multiples facettes. Cette alliance entre différentes nations, créée à la fin du XIXe siècle, a…

World Money Fair 2024

World Money Fair Berlin ThomasNumismatics.com

Explorez le Monde de la Numismatique au World Money Fair de Berlin Chaque année, le World Money Fair de Berlin attire des passionnés de numismatique du monde entier pour célébrer…

Monnaies antiques : un voyage fascinant dans l’histoire numismatique

1007px-Pannini,_Giovanni_Paolo_-_Gallery_of_Views_of_Ancient_Rome_-_1758

Les monnaies antiques représentent un fascinant chapitre de l’histoire numismatique. Ce sont les plus anciennes pièces du monde qui témoignent de grandes civilisations. Dans cet article, nous plongeons dans l’univers…

Découvrir tous les articles