FR | EN | 

Découvrez toute l’actualité et les articles de TNUMIS Magazine en exclusivité

Le Trésor caché de la rue Mouffetard

Le trésor de la Rue Mouffetard est une fabuleuse trouvaille numismatique française. Cette histoire de monnaies d’or cachées dans un appartement, en plein cœur de Paris, par un thésauriseur mystique, a soulevé bien des curiosités. Le trésor d’époque Louis XV est désormais reconnu dans le monde entier et fait l’objet de convoitise de la plupart de nos collectionneurs.

Une découverte numismatique historique 

Le 25 mai 1938, des ouvriers travaillent à la démolition d’un immeuble insalubre aux 51 et 53 de la rue Mouffetard dans le 5e arrondissement de Paris. Avant de terminer leur journée de travail, les ouvriers décident d’abattre un dernier mur. De celui-ci tombent des « sortes de boudins » renfermant des « petits jetons jaunes ». En premier lieu, les hommes ne prennent pas tout de suite conscience de leur découverte. L’un d’eux, Flaminio Maures, intrigué par cette trouvaille, décide tout de même d’aller voir le bijoutier de son quartier à Montreuil pour la faire expertiser : ce sont en réalité des monnaies d’or Louis XV ! Flaminio s’empresse d’aller au commissariat de Montreuil.

Le lendemain, le commissaire de Mouffetard, Monsieur Duhaut, l’entrepreneur et un huissier se rendent sur la scène du trésor de la rue Mouffetard. Les fouilles sont poursuivies. En plus de dizaines de rouleaux de pièces d’or, ils trouvent plusieurs parchemins, des fragments de testaments d’un certain Louis Nivelle « Écuyer, Conseiller, Secrétaire du Roi, Audiencier en la Chancellerie du Palais ». Le plus complet date du 16 novembre 1756 dans lequel il destine le butin à sa fille Anne-Louise-Claude Nivelle. Malheureusement pour elle, il a disparu avant de l’avoir prévenue…

Les journaux et les voisins s’emparent de l’événement avec euphorie. Le trésor de la rue Mouffetard fait la une de Paris Soir, Le Matin, Le Petit Parisien, etc. Ce Soir titre en première page « C’était de l’or ! Rue Mouffetard, des démolisseurs découvrent un trésor ». Le quartier devient la « rue au Magot », un petit farceur recouvre l’immeuble d’une inscription : « Mine d’or ».

Un trésor caché

Des questions subsistent dans les esprits : pourquoi cet homme riche demeurant rue de la Coutellerie dissimulait-il sa fortune dans un appartement du 5e arrondissement ? Qu’est-il arrivé à Louis Nivelle ? Que va devenir le trésor ?

Les généalogistes entament rapidement les recherches. 84 personnes sont reconnues héritières de cette fabuleuse découverte.
Après enquête, il semblerait que Monsieur Nivelle vivait une double vie, tantôt rangée auprès de sa femme et sa fille, tantôt mystique et irrationnelle rue Mouffetard. Il fut présenté au diacre janséniste François de Pâris, un homme vivant dans l’ascèse et vouant sa vie aux pauvres du quartier Mouffetard. À sa mort, il est enterré dans le cimetière Saint-Médard. Le jour de son enterrement, une femme atteinte de paralysie retrouva l’usage de son bras et c’est ainsi que débuta « l’affaire des convulsionnaires » sous Louis XV. Hommes et femmes se rendent sur sa tombe, sont pris de convulsions et de désir de torture. Des sectes se créent et des rassemblements secrets ont lieu. L’appartement de la rue Mouffetard, à deux pas du cimetière, a certainement été loué par Louis Nivelle pour s’adonner à des pratiques douteuses. C’est dans cette ambiance étrange qu’il décida de cacher toute sa fortune dans les murs de cet appartement.

Le partage du trésor de la rue Mouffetard

Au total, le trésor de la rue Mouffetard était composé uniquement de monnaies or du règne de Louis XV :

  • 3210 Louis d’or aux lunettes et au bandeau
  • 258 double-louis d’or au bandeau
  • 87 demi-louis d’or au bandeau et aux lunettes

Les pièces ont été frappées entre 1726 et 1756, dans les 29 ateliers du royaume. Certaines monnaies sont rarissimes comme, par exemple, deux double-louis de l’atelier de Troyes, frappés en 1743.

À qui va donc revenir le trésor de la rue Mouffetard ?

Une première vente publique est organisée le 5 avril 1939 pour payer les frais de justice, de coffre et l’expertise numismatique. Sont vendues 205 monnaies pour un total de 210 000 francs. Puis la guerre éclate et c’est seulement le 2 juin 1949 que le jugement est rendu.

Le trésor de la rue Mouffetard ayant été légalement déclaré, les dispositions relatives aux découvertes fortuites de trésors s’appliquent. La répartition est divisée en trois parts entre les découvreurs, la ville de Paris, en tant que propriétaire de l’immeuble et les héritiers attestés d’Anne Nivelle, soit les 84 personnes retrouvées.

La partie du trésor énoncée dans les testaments est l’héritage (2812 pièces). Les autres monnaies en vrac sont considérées comme trouvaille (539 monnaies) et partagées de moitié entre la ville de Paris et les neuf découvreurs.

Plusieurs ventes sont organisées avec les parts des ayants droit du trésor. Ces ventes sont expertisées par le cabinet Bourgey, maison de vente prestigieuse en numismatique :

  • vente du 20 et 21 mars 1952
  • vente du 6 Juin 1955
  • vente du 8 Décembre 1972
vente aux enchères mouffetard

Vous trouverez en vente sur notre boutique des pièces issues de ce fabuleux trésor français, reconnu au niveau international, et faisant l’objet de convoitise de nombreux numismates.

Toutes les monnaies sont accompagnées des certifications nécessaires authentifiant la provenance du trésor de la rue Mouffetard (Grading PCGS / étiquettes d’origines / pochettes d’origine etc.).

Sources :
Trésors Archives secrètes, Sabine Bourgey, 1991
Trésors, Légendes et réalités, Sabine Bourgey, 1994
Monnaie magazine

Derniers articles publiés

L’Opération Bernhard : quand l’histoire et la numismatique s’entrelacent

forgednote

L’univers de la numismatique est souvent tissé de récits et d’événements historiques marquants. Parmi ces épisodes, l’Opération Bernhard se distingue comme une page sombre, mais fascinante…

La pièce de vingt dollars de 1933

bust of American eagle gold

Les pièces de vingt dollars ont été frappées aux États-Unis, pendant près de cent ans, entre 1907 et 1933. Ces monnaies d’or, ont une place de choix dans la numismatique…

L’Union Latine : un pan de l’histoire numismatique européenne

Dans l’univers fascinant de la numismatique, l’Union Latine se dévoile comme une épopée monétaire aux multiples facettes. Cette alliance entre différentes nations…

Découvrir tous les articles